Surfer à Imessouane

A mi chemin entre Essaouira et Agadir, Imessouane porte bien son nom berbère de “la bouche qui boit”. Sa pointe s’abreuve d’énergies naturelles diverses, au confluent des houles et des vents, le Haut-Atlas vient y épouser la mer.
imssouane_baie

La configuration de la pointe d’Imessouane, l’extraordinaire biodiversité de son écosystème (quelques espèces en voie de disparition viennent y habiter), son climat et la beauté stupéfiante de son cadre en font un site écologique unique et un endroit exceptionnel pour la pratique du surf, de la pêche, de la plongée sous marine et du parapente.

Entre la très longue droite de la baie, la pointe de la Cathédrale et le reef, Imessouane recèle quelques joyaux de vagues …

img_0637

On surfe à Imessouane toute l’année, l’automne et l’hiver offrent plus de fréquence et de taille, mais la diversité des spots et la situation géographique de la pointe en font un véritable aimant à houle, offrant des vagues de qualité par tous types de conditions.

Lorsque les houles lointaines du sud ou du Nord-Ouest sont en conjonction avec des grands coefficients de marée, la baie prend des allures de Kirra
, enchaînant des sections à tube et à manœuvres, de la digue jusqu’au bout du monde… Lorsqu’elle n’est pas parfaite, elle reste une vague idéale pour le longboard, les amoureux de la glisse, l’initiation, les femmes nouvellement surfeuses et les enfants. On y a d’ailleurs vu des débutants glisser sur la même vague pendant plus d’une minute et demi, c’est énorme et cela représente le temps de glisse d’une journée sur un autre spot…

img_0086

La magie du décor, l’impression d’isolement et la qualité des vagues séduisent chaque surfeur qui foule la terre d’Imessouane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *