Le surf oui, l’environnement surtout !

Amis de la planète, bonjour ! Quand l’été bat sont plein, que les visiteurs de toutes parts viennent fouler les plages marocaines et glisser sur les ondes, les journées rallongent, le soleil ne nous quitte plus, et dans les odeurs de grillades et de crème solaire on savoure ses vacances…
Plongés dans l’effervescence de la saison estivale, gardons à l’esprit ce petit grain de sable lucidité nous rappelant que la plage est non seulement un lieu de détente et de loisir mais avant tout un milieu naturel fragile qu’il faut préserver.

surf_maroc_8832
Rien ne vaut quelques petits efforts et beaucoup de bonne volonté pour participer au respect de la côte atlantique, qu’elle soit marocaine ou d’ailleurs. Sans vouloir être moralisateurs, on ne peut travailler dans le domaine du surf sans s’investir pour le respect de l’océan et de ses abords, et c’est en alertant sans relâche sur les risques de comportements pollueurs à tous vas qu’on espère apporter notre maigre contribution.

Dans l’espoir que cette conscience écologique gagne le plus grand nombre, nous veillons à ce que les surfeurs et touristes de passage se rappellent que chaque geste a son importance pour respecter l’environnement, a fortiori dans une région du monde où la préservation du patrimoine naturel en est encore à ses balbutiements.

A Imessouane, comme dans la majorité des petits villages, le ramassage des ordures est pour le moins « spartiate », voire inexistant par endroit. Il tient donc à chacun de faire en sorte que les déchets ménagers ne deviennent pas un jour des objets flottants non identifiés, au milieu desquels surfeurs, baigneurs et pêcheurs peinent à naviguer.environnement_maroc_9301

Aujourd’hui, et tout au long de l’année, Imessouane prend par endroit des allures de décharge à ciel ouvert. Un spectacle désolant dont on se passerait volontiers.

Touristes et habitants ont leur part de responsabilité dans la dégradation des espaces naturels, alors par ces temps d’insouciance bien mérités un petit billet d’humeur et une pensée pour l’environnement ne peuvent pas faire de mal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *